Comment débuter ... ?

 icone : je m'interroge

Le premier conseil à vous donner pour bien débuter : n’achetez rien !!! Venez nous voir, nous discuterons tranquillement de vos aspirations, de ce qui vous attire dans l’aéromodélisme ; nous commencerons par vous faire « essayer » un modèle en double-commande... Très souvent, le débutant rêve de piloter une maquette qu’il ne pourra pas maîtriser, et qui terminera très vite en morceaux. Notre Club possède des modèles d’initiation, équipés de radios en double-commande, ce qui est la meilleure façon de commencer, sans casse. Ces modèles ont un pilotage facile, et la double-commande évite tous les déboires de l’apprentissage. Ensuite, il sera toujours temps d’acheter la maquette de vos rêves. Nous vous conseillerons également sur le choix de la radiocommande, en fonction de ce qui vous attire dans l’aéromodélisme : ne pas se limiter à un matériel trop « bas de gamme », qui sera vite insuffisant, et ne pas non plus se lancer dans des achats inconsidérés de matériel qui ne se justifie pas pour quelqu’un qui débute.
Nous développerons cet article bientôt, mais vous pouvez déjà appliquer ces premiers conseils... À bientôt ! 

   

La double-commande

 

Dessin  amusant avion école

Le principe de la double-commande est identique à celui des auto-écoles : le moniteur utilise un émetteur qui est relié à celui de l’élève (jusqu’à présent, la liaison se faisait par un câble électrique, mais le club vient de s’équiper [octobre 2014] de matériel « sans fil », plus pratique). En cours de vol, le moniteur passe les commandes de vol à l’élève quand celui-ci se sent « prêt », mais peut les reprendre à tout moment, s’il voit que l’élève est en difficulté. Ainsi, il n’y a aucun risque de casse du modèle par l’élève, le moniteur étant responsable de la reprise des commandes. Cerise sur le gâteau : le contrôle des commandes par l’élève se fait de manière progressive, c’est-à-dire que, au début, l’élève ne contrôle que la direction du modèle (droite, gauche), puis prend le contrôle simultané de la direction et de la profondeur (piqué, cabré) pour enfin, dans un dernier temps, contrôler le moteur du modèle simultanément aux autres commandes. Pour commencer l’initiation au pilotage, il n’y a donc pas besoin d’acheter quoi que ce soit, tout le matériel étant fourni par le Club : radiocommandes en double, modèle d’initiation équipé de ses batteries.

 

Les moniteurs étant bénévoles, l’initiation au pilotage est donc totalement gratuite.

 

Nous contacter